Passer au contenu
UN MESSAGE À NOS CLIENTS SUR COVID-19 En savoir plus

La culture des régimes en laisse plus d’un perplexe. Entre détox ou autres restrictions alimentaires, il peut être difficile de s’y retrouver! L’alimentation intuitive est-elle la solution?

Qu’est-ce que l’alimentation intuitive?

Perdre des kilos, succomber à des rages alimentaires, puis tout reprendre au bout de quelques semaines ou quelques mois : qui n’est pas déjà tombé dans le cercle vicieux des régimes? En plus de nuire à la santé et au moral, ils entravent souvent les efforts pour perdre du poids.

Cet engrenage infernal, deux nutritionnistes américaines l’ont exposé dans leur livre paru en 1995 sur les principes de l’alimentation intuitive. L’approche, élaborée par Evelyn Tribole et Elyse Resch, vise à réguler le poids corporel à long terme en adoptant un comportement bienveillant face à l’alimentation et en évacuant toute notion culpabilisante associée à la nourriture. Elles préconisent d’écouter les signaux physiologiques de satiété et ses émotions plutôt que d’obéir aux diktats d’un régime.

Ce principe a été traduit par la nutritionniste Karine Gravel dans son livre De la culture des diètes à l’alimentation intuitive. Si l’experte ne promet pas une perte de poids, l’alimentation intuitive y contribuerait toutefois, en nous amenant à nous questionner sur les raisons qui nous poussent à manger au-delà de la sensation de satiété.

À qui cela s’adresse-t-il?

L’alimentation intuitive s’adresse à tous ceux et celles qui ont tenté de perdre du poids à l’aide d’un régime amaigrissant ou qui ont développé une relation toxique avec les aliments. Dans son livre, Karine Gravel estime que près de la moitié (45 %) des Québécoises font au moins deux tentatives de perte de poids par année, tandis que la vaste majorité reprend tout le poids perdu dans les mois ou années suivant un régime.

Si les femmes sont particulièrement sensibles au chant des sirènes de la culture des régimes, les hommes n’en sont pas épargnés pour autant. Ils sont de plus en plus nombreux à adopter des comportements malsains envers la nourriture. Certains choisissent de sauter des repas, d’autres privilégient un entraînement excessif afin de compenser l’ingestion de toute calorie excédentaire.

Pourquoi l’adopter?

L’alimentation intuitive est suggérée par de nombreux nutritionnistes comme solution de rechange aux régimes traditionnels puisqu’elle encourage l’écoute du corps. Elle réduirait ainsi les risques de perte de contrôle et de surconsommation.

Limiter les compulsions alimentaires permet d’abaisser la pression sanguine et le taux de cholestérol sanguin, en plus de favoriser un meilleur équilibre mental. Les personnes qui embrassent ce mode d’alimentation se sentent généralement libérées de leur obsession pour la nourriture, car elles cessent de compter les calories.

L’alimentation intuitive évite aussi les conséquences indésirables associées aux régimes restrictifs, comme l’effet yo-yo. Ce phénomène se produit à la suite d’une perte de poids rapide, qui entraîne inévitablement une reprise de poids tout aussi fulgurante.

En favorisant une image corporelle positive, l’alimentation intuitive améliore également l’estime de soi et la qualité de vie.

Comment y arriver?

Il est recommandé de vous faire accompagner d’un nutritionniste si vous voulez suivre ce mode de vie alimentaire, mais rien ne vous empêche de vous en inspirer au quotidien. Voici quelques conseils à suivre pour développer une relation plus sereine avec les aliments.

Évitez d’étiqueter les aliments

Selon l’un des principes de l’alimentation intuitive, il faut changer notre perception face à certains aliments, qu’elle soit positive ou négative. Mangez donc ce dont vous avez envie et restez à l’affût de la sensation de satiété.

Prenez une vraie pause repas

Il est également conseillé de s’accorder un moment pour manger à table, en savourant son plat et concentrant son attention sur chaque bouchée. Cette technique permet de connecter son corps à la nourriture afin de capter les signaux qu’il nous envoie.

Interrogez-vous avant de manger

Certaines personnes éprouvent de la difficulté à distinguer la faim réelle du faux sentiment de faim créé par de vives émotions ou par le stress. Voilà pourquoi les experts recommandent de se questionner sur la raison qui nous pousse à vouloir manger.

L’alimentation intuitive peut être déstabilisante pour les gens ayant appris à catégoriser les aliments ou à compter les calories. Avec de l’accompagnement et de la persévérance, vous en viendrez à faire la paix avec votre corps et à vous libérer de l’enfer des régimes.