Les carnets de Rachelle

Astuces pour savourer les récoltes toute l’année

En août, les récoltes sont abondantes et, si vous souhaitez manger les fruits et légumes d’ici toute l’année, il faut savoir comment bien les conserver. Voici quelques astuces pour savourer le Québec toute l’année.

La congélation

C’est selon moi la technique la plus facile à réaliser et elle est compatible avec une multitude de fruits et de légumes d’ici. Pour une congélation optimale, voici quelques conseils :

  • Bien identifier vos contenants afin de vous y retrouver facilement. Vous pouvez même dresser un inventaire sur votre congélateur ou dans votre téléphone afin de ne rien oublier. Vous n’aurez qu’à mettre à jour votre liste chaque fois que vous prendrez quelque chose.
  • Congeler les aliments en format pratique, par exemple en portion individuelle ou en format de 250 ml (1 tasse). Vous pourrez ainsi ne dégeler que la quantité nécessaire pour votre recette.
  • Retirer l’air le plus possible de vos sacs avant de les congeler. Cela assurera une meilleure conservation, car l’air peut causer une déshydratation des aliments.
  • Les petits fruits : Congeler les petits fruits, c’est facile et ça permet de les savourer toute l’année. Je vous conseille de les étaler sur une plaque et de les placer au congélateur afin d’éviter qu’ils ne collent ensemble. Lorsqu’ils seront congelés, vous pourrez les placer dans le contenant désiré. Vous pourrez ensuite les déguster en dessert, en smoothie et sur votre yogourt.
  • Les légumes : La plupart des légumes se congèlent très bien. Pour certains (asperges, kale, haricots, etc.), il est préférable de les blanchir avant de les congeler, c’est-à-dire de les plonger quelques minutes dans l’eau bouillante. Quelques légumes font exception à la règle comme les courgettes, les oignons, les poivrons, et les poireaux, que vous pouvez tout simplement râper ou couper en dés avant de les congeler.

Le séchage

Le séchage à l’air ambiant est excellent pour conserver les fines herbes comme le romarin et le thym. Vous n’avez qu’à suspendre les bouquets de fines herbes et les laisser sécher. Vous pouvez également faire sécher des fruits (fraises, pommes, poires, etc.) et des légumes (céleris, poireaux, champignons, etc.) au déshydrateur ou à la plus basse température de votre four. Les fruits séchés peuvent garnir vos céréales et les légumes déshydratés peuvent être intégrés dans un potage ou un mijoté.

La mise en conserve et la fermentation sont aussi de bons moyens pour conserver vos récoltes; ce sont toutefois des techniques qui nécessitent plus de connaissances. Je vous invite à consulter des recettes si vous voulez vous lancer.

Quelques trucs pour ne rien jeter

Afin de ne rien perdre de tous ces bons légumes, voici quelques trucs pour utiliser des parties qui, la plupart du temps, se retrouvent au compost.

  • Vous faites des réserves de fraises congelées. Plutôt que de jeter les queues des fraises, utilisez-les pour faire une eau aux fraises. Pour ce faire, laisser macérer 500 ml (2 tasses) de queues de fraises dans 125 ml (1/2 tasse) d’eau. Vous pouvez ajouter un peu de sirop d’érable ou de miel si vous le souhaitez. Ajoutez-y de l’eau fraîche ou de l’eau pétillante pour en faire une boisson rouge fruitée.
  • Plutôt que de jeter les fanes de vos légumes, comme celles des carottes, des radis ou des betteraves, utilisez-les pour faire un pesto.
  • Autre truc : conservez un sac au congélateur dans lequel vous mettrez vos parures de légumes comme les pelures ou le vert des poireaux. Vous pourrez les utiliser plus tard pour préparer un fond de légumes en y ajoutant de l’eau et en laissant cuire pendant quelques heures. Vous aurez ainsi un bouillon pour votre prochaine soupe.

Si vous souhaitez avoir plus d’idées recettes et d’autres trucs de conservation, je vous conseille fortement le livre de la nutritionniste Julie Aubé intitulé Mangez local!.