Thé et épices

Thés verts japonais

Thés verts japonais

Alors que les Indiens ont développé une fine expertise dans l’art du thé noir, les Japonais ont raffiné leur savoir-faire dans les thés verts d’ombre (sencha). Ils sont incontestablement les meilleurs producteurs de ces thés d’ombre qui comptent parmi les thés les plus fins et les plus appréciés de la planète. Bien entendu, les caractéristiques propres à chaque terroir, les diverses traditions, les types de cueillette ainsi que les moments de récolte sont autant de facteurs influant sur la qualité et la constance du thé. Ces trois thés verts japonais sont faits à base de sencha : ils sont purs (sencha), mélangés à des grains rôtis (genmaïcha) ou moulus sur pierre (matcha).

Genmaïcha

Ce thé vert est une spécialité japonaise. Aux feuilles entières de sencha (un thé d’ombre, vert et plat) sont ajoutés des grains de riz grillés. C’est un thé facile à préparer, excellent au petit déjeuner et dont l’arôme et la saveur ont l’heur de plaire à tous.

Sa liqueur : Le riz grillé coupe l’amertume. Donne une liqueur jaune-vert, parfumée et agréable. On le sert souvent dans les restaurants de sushis, c’est un excellent choix pour les gens qui ne sont pas familiers avec le goût amer du thé vert.
Quantité de feuilles : 10 g/500 ml d’eau
Température de l’eau : 80 °C (petites bulles avant l’ébullition)
Temps infusion : 4 ou 5 minutes

Matcha

Le matcha provient d’une tradition millénaire. Celui-ci est un pur sencha japonais (les grades inférieurs de matcha sont fait à partir de thés chinois ou de mauvais sencha). Ce thé en poudre est une vraie bombe d’énergie. C’est votre portion verte quotidienne puisque nous mangeons littéralement le matcha, qui est bu sans être tamisé. Il possède la belle couleur vert émeraude du sencha ainsi que ses prodigieuses propriétés antioxydantes. On peut le préparer avec de l’eau chaude en le fouettant dans un bol pour le faire mousser et on le sert sans le tamiser. On peut aussi le préparer à la mode populaire japonaise : froid et sucré, au lait de soya. Un pur délice!

Sa liqueur : Verte, très végétale, très intense, amère
Quantité de feuilles : 2 g (½ c. à thé)/250 ml (8 oz) de lait de soya vanillé très froid
Température de l’eau : 70 °C (eau fumante) pour le matcha chaud
Temps d’infusion : Froid ou chaud, il suffit de fouetter et servir!

Sencha

Cultivé sous ombrière, le sencha développe sa belle couleur vert sombre grâce à ce manque de lumière qui l’incite à produire davantage de chlorophylle. C’est un thé fin de connaisseurs qui a fait la renommée du Japon. Les thés japonais possèdent un goût qui leur est propre, créé par leur terroir géographique insulaire. Le sencha est d’ailleurs reconnu pour sa grande quantité d’antioxydants. Le dicton dit d’ailleurs que le sencha est le roi des antioxydants.

Sa liqueur : Couleur d’artichaut, arôme frais, onctueux au goût léger d’épinard.
Quantité de feuilles : 8 g/500 ml d’eau
Température de l’eau : 75 °C (eau fumante). On doit préparer ce thé avec de l’eau moins chaude que certains autres thés.
Temps d’infusion : 4 minutes