Mise à jour rappel oignons rouges : Tous les oignons en vente dans nos magasins, ainsi que tous les produits qui peuvent en contenir, proviennent de fournisseurs non concernés par le rappel et peuvent être utilisés et consommés en toute sécurité. En savoir plus.

Famille et enfants

TDA/H

Résolutions…supplémentaires

Entre les devoirs et les leçons, les activités parascolaires, l’organisation des repas et les loisirs familiaux, la période scolaire représente un défi de taille pour les parents dont les enfants souffrent du trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH).

Si chacun y va un peu de sa propre théorie sur ce syndrome de plus en plus fréquent, on peut ressortir du discours actuel deux points essentiels :

  1. Le TDAH s’apparente au déséquilibre de certains neurotransmetteurs au cerveau qui affectent la concentration et le comportement, la dopamine et la sérotonine.
  2. Plusieurs facteurs environnementaux sont dénoncés, mais sur le plan alimentaire, les additifs et les allergènes semblent déterminants.

On convient donc sans détour que l’intégration d’aliments sains de première qualité ainsi que l’exclusion de substances nocives ou allergènes sont aux premières loges d’un plan d’intervention. Toutefois, si un plan alimentaire demeure incontournable, certains suppléments peuvent venir à la rescousse des stress et débordements que le TDAH impose à la gestion quotidienne.

On les choisit pour leur contribution à équilibrer les neurotransmetteurs et à nourrir le système nerveux central des enfants.

Laitance de poisson – fournit naturellement des substances qui favorisent la nutrition des cellules nerveuses ainsi que le transport des vitamines et des hormones à travers leurs membranes. On parle d’oméga-3 et 6, de phospholipides et de taurine. Contribue au développement et au maintien des facultés intellectuelles.

L-Théanine – agit au niveau de la dopamine et de la sérotonine, contribuant à augmenter l’acuité mentale, à améliorer l’apprentissage et la concentration, à diminuer les niveaux d’excitabilité, d’angoisse et d’anxiété et à améliorer la qualité du sommeil.

Oméga-3 riches en DHA – constituant des membranes cellulaires, le DHA est essentiel au développement et au maintien du cerveau des jeunes enfants contribuant ainsi à leur capacité d’apprentissage et à leur niveau de concentration.

Vitamine B – en participant à la production d’énergie, l’ensemble des vitamines B permet à toutes les fonctions du système nerveux de s’exprimer de façon équilibrée, de l’acuité mentale au sommeil en passant par un esprit alerte et calme.

Scutellaire – nourrit le système nerveux central, contribue à calmer l’agitation des enfants, apaise le stress et l’angoisse et favorise le sommeil.