Cuisine

Saveurs du monde

Saveurs du monde

Que ce soit pour en apprendre davantage sur le mode de préparation du thé et sur ses bienfaits, ou pour découvrir de nouvelles saveurs, ces chroniques vous permettront de vous familiariser avec les multiples facettes et pratiques du thé.

À votre santé!

Rooibos

Cette boisson n’est pas du thé à proprement parler puisque tous les thés, sans exception, doivent provenir de la même plante, c’est-à-dire de l’espèce Camellia sinensis. Le rooibos provient plutôt de l’espèceaspalathus linearis, une plante des hauts plateaux du Bokkeveld, en Afrique du Sud. Par contre, on emploie le rooibos en Afrique du Sud de la même façon que l’on emploie le thé dans le reste du monde. Cette boisson traditionnelle ne contient pas de théine, mais possède toutes les vertus du thé, bioflavonoïdes inclus. C’est une excellente boisson de fin de soirée. On l’emploie pour combattre l’insomnie et on peut en donner sans problème aux enfants.

Sa liqueur : Rouge-orangé, de la couleur des terres d’où il est issu. Goût très doux ponctué d’une légère note d’amertume et d’acidité. Frais et réconfortant.
Quantité de feuilles : 8 g/500 ml d’eau
Température de l’eau : 100 °C (pleine ébullition)
Temps d’infusion : 3 ou 4 minutes

Thé à la menthe

Ce thé traditionnel de l’Afrique du Nord (Maroc, Tunisie, Algérie) n’est pas seulement une tisane à la menthe. C’est plutôt un mélange de feuilles de thé vert (perle de jade) et de feuilles de menthe douce. Il est dégusté à toute heure du jour, en ville comme dans le désert. On le boit habituellement sucré et la tradition veut qu’on le fasse mousser en le versant de très haut dans des verres à thé.

Sa liqueur : Vert pâle, douce, aromatique Forte dominance de menthe douce, atténuée par le sucre.Quantité de feuilles : 6 g/500 ml d’eau
Température de l’eau : de 85 °C à 90 °C (en début d’ébullition)
Temps d’infusion :
2 ou 3 minutes

Chaï

Le mot chaï signifie thé dans plusieurs langues d’Asie. Le thé épicé (chaï masala) est la boisson quotidienne des Indiens. Selon les régions, le thé noir est parfumé avec des graines de cardamome, de la cannelle, de la muscade, de l’anis, du gingembre, du poivre ou du clou de girofle. On prépare le chaï en faisant bouillir le thé noir (assam ou orange pekoe) et les épices dans un mélange d’eau, de lait et de sucre. Traditionnellement, les Indiens l’amenaient à pleine ébullition avant de le tamiser et de le servir très chaud. Un régal au petit déjeuner pour les dimanches d’hiver.

Sa liqueur : Couleur café au lait ou caramel laiteux Son goût est sans pareil. La forte teneur en théine du thé noir rehausse le goût des épices. C’est un thé fortifiant, nourrissant, à prendre durant le jour. On l’évite le soir, les épices exacerbant l’effet stimulant du thé noir.
Quantité de feuilles : 8 g (2 c. à thé) du mélange thé et épices pour 250 ml de liquide (eau et lait)
Température de l’eau : 100 °C (pleine ébullition)
Temps de préparation : 2 minutes à mijoter (eau, lait, thé, épices et sucre). Laisser reposer 4 ou 5 minutes avant de le tamiser. Servir chaud.