Cuisine

Les algues

algues

Légumes de mer

Comment ne pas être fasciné par ces végétaux aquatiques d’apparence gélatineuse qui se promènent ou s’ancrent dans toutes les eaux terrestres?

Les algues font, en général, partie de la grande famille des légumes de par leurs utilisations culinaires et leurs richesses nutritionnelles. Sur environ 25 000 espèces, une cinquantaine est utilisée en cuisine.

Physionomie

Leurs thalles, la partie comestible des algues, sont de formes variées selon la variété. Dépourvues de fleurs, de tiges et de racines, elles ont des couleurs différentes selon l’espèce : brun, vert, rouge et bleu-vert.

Quelques variétés

Nous pouvons répartir les algues en 4 groupes principaux selon leur couleur. Dans les algues brunes, nous retrouvons entre autres la kombu, le wakamé et le varech. Parmi les algues vertes, notons par exemple la laitue de mer. On compte la mousse d’Irlande et la nori dans les algues rouges et, finalement, dans les algues bleu-vert on retrouve la spiruline.

Aspect nutritif

Trésors nutritionnels, elles sont gorgées de minéraux et de vitamines. Elles contiennent des fibres et certaines variétés, des protéines. Les algues brunes contiennent des antioxydants comme le caroténoïde. Certaines variétés comme la kombu sont riches en iode, un nutriment essentiel au fonctionnement de la glande thyroïde. Par contre, il faut les consommer avec modération ou choisir des variétés contenant moins d’iode (comme la nori) pour les grands amateurs. Vous trouverez dans les algues rouges du fer et du magnésium.

En cuisine

Les algues peuvent être consommées crues ou cuites et cuisinées d’une multitude de façons : grillées, frites ou marinées. Elles peuvent faire parties de tous les services, de l’entrée au dessert. Elles ajoutent un petit « oumf » aux soupes et aux salades tout en étant de très bons accompagnements aux poissons et aux légumes. Les algues sèches doivent être trempées avant utilisation, soit de 5 à 30 minutes, à l’exception de la nori et de la spiruline. Et nous pouvons récupérer l’eau de trempage pour en faire un délicieux bouillon. Elles peuvent également accélérer la cuisson des féculents et des légumineuses tout en les rendant plus digestes… on aime cela!

En salade, en sandwich, en smoothie… les algues sont très polyvalentes et peuvent être ajoutées à pratiquement tous les plats… tentez l’expérience!

L’équipes des nutritionnistes de Rachelle-Béry