Déjeuner

L’avoine sous toutes ses formes

L’avoine sous toutes ses formes

Instantanée, rapide, coupée à la lame d’acier, à l’ancienne… Il y a de quoi être perplexe devant toutes ces différentes formes d’avoine qu’on trouve sur le marché. Pourtant, ce grain fait partie de notre environnement alimentaire depuis la fin du XIXe siècle et se retrouve dans le bol de milliers de Québécois chaque matin au petit déjeuner.

Avant de vous présenter les différentes formes d’avoine, voici un bref topo des bienfaits nutritionnels de cette délicieuse céréale. Tout d’abord, elle est une excellente source de phosphore, de magnésium et de fibres, particulièrement de fibres solubles. Sa consommation régulière peut aider à réduire le risque de maladies cardiovasculaires et de diabète de type 2. À la base, l’avoine ne contient pas de gluten. Par contre, elle est souvent contaminée durant la culture et la transformation. L’avoine est donc déconseillée aux gens atteints de la maladie cœliaque, à moins de se procurer une avoine certifiée pure « sans gluten ».

Voici donc les différentes formes d’avoine offertes sur le marché, de la version la moins transformée à la plus transformée.

Avoine coupée à la lame d’acier « steel cut oat »

Aussi appelé avoine épointée, irlandaise, écossaise ou amande d’avoine complète. Peu importe le nom qu’on lui donne, cette forme d’avoine est la moins transformée sur le marché. Ce sont les grains entiers d’avoine qui ont été coupés en petits morceaux, généralement en un ou deux. Évidemment, l’avoine coupée requiert un temps de cuisson beaucoup plus long que les autres formes d’avoine. Une tasse (200 g) d’avoine mélangée à 2 ¼ tasses d’eau mettra environ 60 minutes à cuire. Par contre, le résultat en vaut la peine : une belle saveur de noisette, une texture croquante et un plat nutritif et soutenant. L’avoine coupée peut remplacer les flocons d’avoine pour vos gruaux le matin, mais n’hésitez pas à l’utiliser en remplacement du riz, des pâtes ou de l’orge dans vos soupes et salades repas. Faites-en cuire une grosse quantité à l’avance, que vous pourrez ensuite utiliser rapidement!

Flocons d’avoine réguliers

Aussi appelés avoine à l’ancienne, ce sont les gros flocons d’avoine qu’on utilise généralement pour faire des granolas et des mueslis maison. Une fois les grains d’avoine récoltés, ils sont nettoyés, cuits à la vapeur, écrasés par une floconneuse, puis séchés. Pour les faire cuire, porter à ébullition deux parts d’eau pour une part de flocons et réduire à feux doux pendant 10-15 minutes.

Flocons d’avoine à cuisson rapide

Ici, l’avoine est d’abord coupée en petits morceaux, puis les morceaux sont cuits à la vapeur et aplatis comme les flocons d’avoine réguliers. On obtient alors des flocons plus petits, au temps de cuisson réduit. On parle généralement de 2 à 3 minutes au four à micro-ondes ou de 3 à 5 minutes sur la cuisinière à feu doux lorsqu’on mélange une part d’avoine rapide à deux parts d’eau. Si vous êtes pressés le matin, les flocons d’avoine à cuisson rapide sont une excellente option.

Flocons d’avoine instantanés

Dans ce cas-ci, l’avoine a été complètement précuite en plus de passer par toutes les autres étapes décrites plus haut. Ceci explique sa rapidité de cuisson, car il faut simplement réhydrater le produit avant de le consommer. Cependant, toutes ces étapes de fabrications font perdre une bonne quantité d’éléments nutritifs. C’est le type d’avoine qu’on retrouve généralement dans les sachets de gruau aromatisés. Le gruau instant peut être très pratique lorsqu’on est à l’extérieur de la maison, car on n’y ajoute que de l’eau bouillante, et le tour est joué. Par contre, vérifiez les listes d’ingrédients, car certaines contiennent une grande quantité de sel, de sucre ajouté, d’arômes, de colorants et d’autres ingrédients peu nutritifs.

Virginie Lamontagne, nutritionniste de Rachelle Béry