Passer au contenu
La boutique en ligne est présentement hors service. Veuillez nous excuser pour les inconvénients occasionnés. Nos succursales restent ouvertes.
Certaines traditions restent immuables au fil du temps. C’est le cas du proverbial BBQ de la fête des Pères! Pour souligner l’occasion, n’hésitez pas à sublimer la saveur de vos grillades en les rehaussant d’épices bien relevées. Découvrez les conseils de BBQ Québec pour savoir comment les dompter sur le gril!

Des épices pour tous les goûts

Que vous soyez un expert du BBQ ou un simple néophyte, vous connaissez sans doute l’importance de bien assaisonner une pièce de résistance. Si vos convives ont un palais plutôt aguerri, permettez-vous d’explorer des épices plus relevées. Maxime Lavoie, coprésident de BBQ Québec, conseille toutefois de vérifier le niveau de tolérance de vos invités, car il peut considérablement varier d’une personne à l’autre. « Ce n’est pas rare que l’on confonde épicé et pimenté. On peut cuisiner un plat épicé sans y ajouter une saveur piquante », indique-t-il.

Si votre entourage n’aime pas les plats pimentés, privilégiez l’utilisation de certaines épices comme le cumin, le curcuma, la coriandre ou l’anis. Pour les plus aventureux, vous pouvez explorer les épices à feu, comme le piment de cayenne, le piment d’Espelette ou le poivre du Sichuan.

À chaque viande ses épices?

Quelle épice utiliser pour chaque protéine? C’est LA question qui tourmente les amateurs de grillades! S’il n’y pas de véritable réponse à cette énigme, sachez qu’il existe tout de même certaines orientations qui garantissent de meilleurs résultats. Le poulet et le porc s’allient à merveille aux épices chaudes telles que le paprika, le piment de Cayenne ou le satay. Pour le boeuf, il est conseillé d’utiliser plutôt les épices classiques, comme le poivre et du gros sel. « Quand je cuisine du bœuf, je préfère des saveurs plus subtiles, qui laissent la place à la viande », affirme Maxime Lavoie. Vous êtes pris par le temps? Selon l’expert en BBQ, mieux vaut se tourner vers les mélanges d’épices du commerce, dont le goût est généralement bien calibré. « Les épices de Montréal sont un classique incontournable. J’en utilise sur le poisson comme sur bœuf! »

Des accompagnements bien équilibrés

Si vous prévoyez cuisiner un BBQ pimenté, Maxime Lavoie suggère d’incorporer à vos accompagnements des produits laitiers. « Nappez votre salade de pommes de terre d’une vinaigrette crémeuse, par exemple. Le côté laiteux de la salade permet d’adoucir le piquant de votre plat principal. Vous pourriez aussi y ajouter des amandes, elles contribueront à neutraliser les brûlures d’estomac », explique-t-il. Si vous voulez faire changement de la traditionnelle salade de pommes de terre, allez-y plutôt d’une succulente salade de tomates et d’avocats grillés sur le BBQ. « La chair de l’avocat va atténuer la sensation de piquant dans la bouche, tandis que les tomates ajouteront un peu de fraîcheur! » En à-côté, Maxime Lavoie propose de servir une sauce sucrée aux saveurs miel et ail, par exemple. « Sa touche onctueuse viendra balancer le feu du piment et apporter un bel équilibre au plat », affirme-t-il.

Astuces pour doser le piquant

Vos proches sont aux antipodes lorsqu’il s’agit de manger pimenté? « Ajoutez l’épice piquante en finition, en assaisonnant les portions individuelles. »

Comment plaire… à tout le monde!

Si vous recevez pour la fête des Pères, vous devrez probablement arbitrer deux camps qui s’affronteront : les inconditionnels des mets piquants et les plus frileux, qui n’apprécient guère avoir la bouche en feu! Nul besoin d’organiser un duel! Voici les conseils de Maxime Lavoie pour rétablir l’harmonie.

Diviser pour mieux régner

Vous avez rôti de succulentes côtes levées sur le BBQ, mais hésitez à choisir le niveau d’intensité pour votre sauce? Faites un compromis en réalisant une version douce et l’autre piquante, que vous servirez sur le côté.

Assaisonner sans chauffer!

Pour ceux qui préfèrent des épices plutôt modérées, Rachelle Béry offre plusieurs préparations qui plairont assurément au plus grand nombre. Le mélange Texas, une savante combinaison de sel, poivre, ail et oignon, ajoutera de la saveur à votre mets, sans brûler le palais. Pour rehausser votre steak, Maxime Lavoie recommande aussi le mélange California, composé de sel de mer et de fines herbes.

Ajouter un zeste d’acidité

Vous avez malencontreusement ajouté un excès d’épices piquantes à votre plat? Il est possible de rattraper le coup en y versant un filet de jus de citron ou de lime.

Dessert : les épices à la rescousse

Les épices sont tout aussi fabuleuses dans les mets sucrés! Lors de votre BBQ, épatez la galerie en agrémentant votre dessert d’une touche relevée. Pour préparer une gâterie originale mais simple à réaliser, Maxime Lavoie suggère de faire griller des ananas quelques minutes et de les saupoudrer du mélange Tex Max de BBQ Québec. « Servi avec une crème glacée à la vanille sur le côté, c’est un vrai régal! » Que vous soyez amateur de cuisine pimentée ou non, les épices sont des éléments incontournables d’un BBQ réussi. Cet été, explorez différentes avenues et profitez-en pour sortir des sentiers battus!