Digestion

Faisons le point sur le côlon irritable!

Faisons le point sur le colon irritable

Plusieurs personnes sont aux prises avec des maux de ventre, des nausées, de la diarrhée ou de la constipation sans raison apparente. Bien souvent, après avoir vérifié qu’aucun trouble fonctionnel ou aucune lésion n’affectent le tube digestif, le médecin diagnostiquera un intestin irritable. Ce syndrome « fourre-tout » qu’est le côlon irritable affecte près de 20 % de la population. Bien que les causes exactes des symptômes soient peu connues, on peut hors de tout doute incriminer le stress, le mode de vie ainsi que l’alimentation.

Les fibres solubles comme le son d’avoine, le quinoa, le millet et le gruau seront à privilégier. Le blé et les autres grains contenant du gluten devraient être remplacés par des options moins irritantes pour l’intestin. L’alimentation devra se concentrer sur les fruits, les noix et les graines ainsi que les viandes maigres comme le poulet et le poisson. Les légumes seront mieux tolérés s’ils sont cuits et on évitera le chou et le brocoli puisqu’ils peuvent produire des gaz et des ballonnements douloureux. Il faut éviter le café, le thé, l’alcool ainsi que le chocolat puisqu’ils peuvent être irritants et occasionner une poussée de symptômes. Les jus de fruits seront mis de côté et l’eau deviendra le type de boisson à privilégier.

Au rayon des suppléments, il existe plusieurs options pour aider à soulager les symptômes du côlon irritable. Le psyllium peut être utilisé pour régulariser le transit à condition de l’accompagner de beaucoup d’eau. Pour éviter les gaz, on peut se procurer des infusions de menthe poivrée, de fenugrec ou d’anis étoilé. La scutellaire, que l’on peut prendre en teinture ou en tisane, est une plante calmante qui favorisera un meilleur tonus musculaire au niveau intestinal. Les probiotiques sont conseillés pour éviter la putréfaction des aliments et pour assurer une flore intestinale optimale. Il est à noter que les bactéries au niveau de l’intestin jouent un rôle important au niveau de la digestion d’où l’importance d’inclure des probiotiques de qualité. Pour calmer l’inflammation au niveau de l’intestin, on peut prendre du jus ou du gel d’aloès. Par contre, il faut faire attention à ne prendre que des produits contenant le filet intérieur de la plante pour éviter d’irriter la muqueuse de l’intestin.

Bien entendu, ce ne sont là que quelques conseils pour vous aider à mieux vivre avec le syndrome du côlon irritable. Un de nos conseillers en magasin saura vous orienter vers le supplément le plus approprié pour votre santé.

L’équipe des conseillers de Rachelle-Béry