Alimentation

Du thé, des épices et du lait…la recette réconfort par excellence!

Du thé, des épices et du lait…la recette réconfort par excellence!

En ce mois de novembre qui n’a pas envie de se réconforter avec un bon chai latté ? Cette boisson originaire de l’Inde à base de thé, d’épices et de lait, souvent agrémentée de sucre, grandit en popularité depuis quelques années. Si presque tout le monde reconnaît aujourd’hui cette référence, peu en connaissent ses ramifications passées et ses possibilités futures.

Si le mot chai est tout simplement le terme hindi utilisé pour designer le thé de manière générale, le chai latté, lui, est une boisson composée de thé noir et de masala, un mélange d’épices variées mijotées ensemble dans du lait chaud. Celui-ci peut comprendre du gingembre, de la cannelle, de la cardamome, de l’anis étoilé, du fenouil, du poivre, des clous de girofle et de la muscade. Le chai latte est souvent servi légèrement sucré, afin de rehausser le goût de ces épices. Celles-ci ont d’ailleurs plusieurs effets bénéfiques sur la santé, notamment au niveau de la digestion.

L’origine de la boisson est plutôt paradoxale en Inde, comme les Indiens ne buvaient que très peu de thé avant l’arrivée des Anglais au milieu du 19e siècle. C’est la mise sur pied de plantations de thé qui permet à une toute nouvelle culture économique de voir le jour. D’ailleurs, c’est également grâce aux officiers britanniques que l’habitude de boire le thé avec du lait se répand au pays, alors qu’ils poursuivent la tradition anglaise en Inde. Ne reste plus qu’à ajouter la canne à sucre produite dans les autres colonies et à adapter le breuvage à la situation locale foisonnante d’épices de toutes sortes.

Dans la mémoire collective, nous avons souvent l’impression que l’habitude indienne de boire le thé dans le phand (prononcer “parnt”), une petite tasse en terre cuite au soleil, est immémoriale. Toutefois, lors de pauses chai dans les rues de Calcutta il y a quelques années, Kevin, notre spécialiste des thés noirs, avait été navré de constater que l’on servait maintenant la boisson dans de petits gobelets de plastique. Récemment, il a pu remarquer que les kiosques préparant le chai utilisaient à nouveau le phand en terre, dû à une simple préférence des consommateurs.

Essayez le chaï maison de Camellia Sinensis : savoureux et équilibré avec son mélange de thé noir, cardamome, muscade, cannelle et gingembre. Un réconfort garanti même au beau milieu de l’hiver!

Découvrez une préparation pour un Chai à l’indienne.